30 mars 2017

hommage et malentendu suite 5

Pour Albert, ce n’était pas le cas. Lui était seul chez les Massonnat d’amont, tout comme j’étais seul chez mes Pegaz. Rien, dans sa présence, dans son mode de vie égal au mien, ne pouvait attirer l’oeil des sbires de la Gestapo lancés à la recherche des enfants juifs cachés. Rien, si ce n’est son refus obstiné d’aller au catéchisme. C’est pourquoi j’ai tout de suite pensé que notre curé n’avait pas été pour rien dans sa disparition. Ohé partisans, ouvrier et paysan, c’est l’alarme !Des gens courageux pour cacher des enfants… des... [Lire la suite]