04 avril 2017

Hommage et malentendu suite 4

Qu’elle est jolie, cette terre, sa montagne, en automne. Marcel est costaud. Il tient de sa grand-mère Rachel qui est capable de soulever, d’un coup de rein, un buffet Henri 2 rempli de vaisselle. Il tient aussi de son père et de sa mère qui faisaient de longues promenades à vélo et qui pouvaient enchaîner, les uns après les autres, les matches de basket. Il aime courir dans les prés, sauter les ruisseaux, soigner les animaux, faire pousser les légumes, ramasser les fruits. Il apprend à attraper des hannetons voletant en masse entre... [Lire la suite]

30 mars 2017

hommage et malentendu suite 5

Pour Albert, ce n’était pas le cas. Lui était seul chez les Massonnat d’amont, tout comme j’étais seul chez mes Pegaz. Rien, dans sa présence, dans son mode de vie égal au mien, ne pouvait attirer l’oeil des sbires de la Gestapo lancés à la recherche des enfants juifs cachés. Rien, si ce n’est son refus obstiné d’aller au catéchisme. C’est pourquoi j’ai tout de suite pensé que notre curé n’avait pas été pour rien dans sa disparition. Ohé partisans, ouvrier et paysan, c’est l’alarme !Des gens courageux pour cacher des enfants… des... [Lire la suite]
19 décembre 2016

Hommage et malentendus (suite 2)

... le texte de ma famille Pegaz, ma famille d’amont :– C’est mon témoignage sur ma vie d’enfant chez toi. Il est destiné au Yad Vashem, l’organisme créé par le gouvernement israélien pour reconnaître et honorer les non-Juifs qui ont sauvé des Juifs pensant la seconde guerre mondiale. Lis-le et dis-moi si, avec le temps, je n’aurais pas égratigné la vérité.– Eh bin je l’lirai demain à Aix, me répond Lili.– Pourquoi à Aix ?– J’rentre à l’hôpital pour quelques examens.– C’est grave ?– Si c’est grave, je l’saurai bin assez tôt, pas !... [Lire la suite]